Lifou : les rencontres

Publié le par Tout le monde au soleil

Nous avons rencontré beaucoup de Lifou (un Lifou, une Lifou, la langue Lifou, tout y se dit Lifou chez eux, c'est tout facile) sur l'île et nous avons partagé de nombreux moments avec eux. Rencontre avec la culture tribale.

Paul
(photo) : que nous avons pris en stop et qui, pour nous remercier, nous a emmené dans une grotte, près de chez lui. Nous faisons une petite descente périlleuse (ça glisse, il a plu). Féfé sera le plus téméraire à descendre. En remontant, Paul m'offre une couronne de fougère, car, nous explique t-il, c'est la coutume quand on emmène des « Blancs » dans la grotte.

Jacques : le sculpteur à Traput. Mais plutôt que de nous vendre une statue, il nous a parlé de sa tribu et de ses fonctions coutumières. Ainsi, il fait partie des gardiens protecteurs de la tribu. Il doit, entre autres, « claquer la morale » aux jeunes pour leur dire ce qu'ils peuvent et ne peuvent pas faire, régler les problèmes fonciers quand le Grand Chef n'est pas là, etc... Que de responsabilités.


Siapo (photo) :
Un vieux de Wé (vieux ici signifie un ancien, avec beaucoup de respect). C'est un ancien chef de tribu. Bonhomme intéressant, malheureusement trop imbibé (de vous savez quoi) pour mener à bien une discussion sur le long terme. Dommage...


Emma
: masseuse à ses heures perdues, nous l'avons rencontrée à Easo. Sous un faré, elle propose de nous masser les épaules et/ou les pieds. Nous avons été plusieurs (dont je fais partie, vous vous en doutez - en fait, j'ai été la première !) à profiter de ses services.



Louise (photo) : notre hôtesse au gîte Faré Falaise, dans la tribu de Jokin. D'une grande gentillesse, elle nous a fait visiter la chefferie (qui est très rarement accessible aux touristes).

Guillaume : propriétaire d'un snack dans la tribu de Mucaweng, c'est un ancien légionnaire qui a passé 20 ans en France. Bon, il lui manque les 3 dents de devant mais ça n'enlève rien à son charme !

Catherine : la tresseuse de chapeaux à Wé. Ca y est, Féfé a enfin son chapeau tressé en feuilles cocotier, il est super content.





Jeannine
: nous a fait visiter sa vanilleraie. C'est son mari qui a relancé cette culture sur l'île et qui a formé les 300 autres cultivateurs. Hôtesse charmante et très loquace qui n'hésite pas à nous raconter leur façon de vivre ainsi que les coutumes de Lifou.

René et Raoul
: 2 copains de 7 ans qui allaient à l'école ce matin là quand Gilles les a croisé sur la route. Il les a accompagné jusqu'à l'école, mais je ne peux pas vous dire ce qu'ils se sont dits. Il faudra demander à Gilles.




Voilà toutes les rencontres (et je dois en oublier) que nous avons faites sur Lifou. Ces gens, d'une gentillesse incroyable, nous disent bien fort qu'ils sont très contents de voir des touristes venir sur leur île à la rencontre de leurs traditions. Et bien nous, nous sommes ravis de les avoir rencontrés. Ils ont aussi à coeur que nous rapportions des souvenirs de chez eux. Louise a donc offert à Marie et à Fanfan un petit panier avec de la vanille en souvenir.

Publié dans Lifou

Commenter cet article