Lifou : les aventuriers de l'espace

Publié le par Tout le monde au soleil

On vous a parlé des lieux, on vous a parlé des personnes que nous avons rencontrées et enfin des plats que nous avons dégustés. Mais nous ne vous avons pas parlé de nos aventuriers ! Mais qui sont vraiment nos 4 aventuriers de l'espace ?

  • Marie-Françoise, mannequin en devenir.
    Bon, on avoue, au début on voulait pas vraiment écrire ça. C'était plutôt "Marie-Françoise, toujours un moustique d'avance" (oui, c'est mesquin de ma part, mais c'est comme ça, c'est moi qui écris alors je fais ce que je veux. Y'a pas de raison pour qu'il y ait que moi à choper des boutons de moustiques alors maintenant que j'ai une copine de boutons, j'en profite). Mais quand on a vu que son petit mari avait pris cette magnifique photo, on s'est dit que ce serait dommage de ne pas vous en faire profiter. Non mais vous avez bien regardé la photo ? Superbe, non ?








  • Gilles, le vieux sage photogénique. Vous avez vu la classe ? Un rien lui va. Bon, y'avait bien une autre photo où on lui voit plutôt le train arrière mais comme c'est au moment où il buvait la tasse, on s'est dit qu'on ne pouvait pas mettre la photo (mais vous auriez dû voir l'affaire, rien qu'à y repenser, on en rigole encore...). Bref, en toute situation, il est à son avantage.









Yves, l'expérimentateur. Toujours à la recherche de nouvelles expériences, il s'est essayé au masque / tuba (les palmes, c'est pour plus tard, pas tout à la fois), puis a commencé à décortiquer une noix de coco (la vraie initiation sera pour plus tard). Puis, fort de cette expérience, il s'est dit : "y'a pas d'raison que j'arrive pas à monter aux arbres, les autres ils y arrivent bien". Et voilà, aussitôt dit, aussitôt fait. Ca augure de belles expériences à venir...






Et enfin, Marie-Hélène, la sirène du Pacifique. Même pas peur de mettre la tête sous l'eau alors que, pour votre information, elle ne sait nager que depuis peu. Du coup, il a suffit qu'on lui explique comment fonctionnaient le masque et le tuba et, 2 tasses plus tard, c'était parti. La Marie vivait sa vie dans le Pacifique.

Le truc, quand on est 3 photographes, c'est qu'il y a 3 fois plus de photos. Et parfois, on n'est pas toujours à notre avantage. Bon, j'avoue, celle-ci, c'est moi qui l'ai prise. Elle est bien ma photo, hein ?








Publié dans Lifou

Commenter cet article