Ile du Sud : les otaries et les Pancakes

Publié le par Tout le monde au soleil

Mardi 2 : Westport – Punakaiki = 57 km
Ce qu'il faut faire, quand on arrive dans une ville, c'est de se diriger tout droit au I-Site (office de tourisme). Les gens vous accueillent et vous disent ce qu'il y de mieux faire dans les environs, dans le temps qui vous est imparti. La dame nous conseille donc la Charming Creek, au nord de Westport. Nous n'avions pas prévu d'y aller puisque ça nous fait rebrousser chemin. Mais nous voilà partis. Une balade de 2h qui nous fait traverser un pont suspendu et où l'on se promène le long d'anciens rails de chemin de fer. La nature à cette époque, on l'a déjà dit mais on peut le répéter, est superbe les nuances de couleurs sont magnifique.
Puis nous reprenons notre route vers le sud pour faire halte au Cap Foulwind. C'est là que se trouve une colonie d'otaries. En début d'après-midi, quand le soleil se trouve dans le dos, la vue est magnifique. Un sentier a été tracé le long des roches escarpées. On n'en voit pas la fin parce qu'il y a des recoins et des recoins partout, mais c'est joli comme tout ! Au bout d'1h, on arrive enfin à la colonie d'otaries. C'est la période où les parents s'occupent des bébés qui sont en pleine croissance. Il est 16h et il est grand temps de retourner au campervan car la nuit tombe vite au mois de juin. Nous prenons quand même le temps de regarder un weka faire son nid. Enfin, direction Punakaiki, où nous nous installons au plus près de l'objet : sur le parking en face des Pancake Rocks. C'est vrai qu'on a élu domicile dans des endroits plus glamour (genre les lacs, c'est vrai), mais là, on n'a pas trouvé. C'est pas grave, on ferme les rideaux et on imagine un décor extérieur sensationnel.

Mercredi 3 : Punakaiki - Hokitika = 83 km
A Punakaiki, ce sont les Pancake Rocks et les Blowholes qui nous intéressent. Ces roches calcaires ont été formées par l'eau et ressemblent un peu à des grosses crêpes. Il faut y aller à marée haute pour voir l'eau jaillir entre les Pancake Rocks. A peine sortis du lit (on essaie d'être dans le créneau de la marée haute), on enfourne la polaire et on y va. Oulala, ça caille dehors!!! Bon, on n'a pas vu l'eau jaillir et il faisait gris. Mais c'est sans doute un super spot avec l'eau et le soleil.
Après notre petite virée d'1h, nous revenons au campervan et prenons notre p'tit dèj. Après s'être bien rassasiés, nous reprenons la route pour faire une autre balade : la Truman Track . Cette balade nous emmène le long de la mer de Tasman. Nous nous retrouvons en haut des falaises qui, une fois de plus, nous donnent une superbe vue sur la côte. Bon c'est pas tout ça, mais il est 13h30 et on a rien à manger dans le frigo, mais heu...reu....se...ment il y a Mc Do.....Mc Do. En rentrant, on est quelques peu surpris par la tenue vestimentaire des gens. (Petit rappel: il fait 8° dehors, avec des nuages). Et là, que voit on : des gens habillés « normalement » pour la saison (jeans, blousons), d'autres en shorts, tee-shirt, d'autres encore sont pieds nus, et enfin certains portent des charentaises. Oui oui, des charentaises. Bref on s'est bien marrés!
Après ce repas gastronomique, nous partons sur Hokitika. Une balade en voiture autour du lac Kaniere (30 km) nous est proposée. Désolé, ça fait répétition, mais c'est splendide (on a plus de synonymes en poche). Petite pause aux Dorothy Falls, avant de retourner au bord du lac, de s'y installer et d'admirer le coucher du soleil.

Publié dans Nlle Zélande

Commenter cet article

Cousine MARYSE du Longeron 10/06/2009 21:37

Ce soir, j'ai pris du temps pour lire le récit de votre périple en Nouvelle Zélande.
Je vous envie de connaître une telle aventure. Grâce à vous, on peut rêver et qui sait, peut-être un jour, aller faire un petit tour du côté d'Aukland et le reste...
Profitez-en bien et^j'attends la suite des commentaires et aussi beaucoup de belle photos.
Je vous embrasse très fort.
Biz. Maryse.

Delphine 09/06/2009 12:24

Et puis c'est qui les gens sur les photos ? Des autochtones ? De nouveaux amis ?

Tout le monde au soleil 12/06/2009 11:07


On a rencontré une famille de Frenchies et on n'a pas arrêté de se croiser, vu qu'on prend à peu près la même direction. On a bien sympathisé (pique-nique au bord d'un lac, jet boat, les fiords,
tout ça...). Ils s'appellent Marie-Pierre, François et Harold. Voilà, tu sais tout !