Ile du Nord, c'est parti

Publié le par Tout le monde au soleil

De bon matin, Sév et Lolo nous emmènent à l'aéroport. C'est le départ (et on ne parle pas d'adieu !). Car lorsque nous reviendrons de Nlle Zélande, nos amis seront déjà partis pour Bali. Mais pour nous faire revenir, ils nous offrent des colliers de coquillages car, paraît-il, les coquillages doivent retourner à l'endroit où ils ont été pêchés. C'est donc pour nous faire revenir sur le Caillou. Ils sont fin malins ces deux-là !

 

Dimanche 24/05 : Nouméa – Auckland = 2800km

Après 3h de vol (et quelques secousses, on n'a pas pu petit-déjeuner tranquilles !), nous arrivons à Auckland. Le temps de passer un coup de fil pour prévenir de notre arrivée, et d'avaler un cheeseburger, une dame de United Campervan vient nous chercher pour nous emmener au repaire des camping-cars !

Étape 1 : prendre possession de notre camping-car. Bah oui, c'est notre 1ère fois à tous les 2 alors il faut bien qu'on nous explique comment ça marche ce bouzin. Y'en a des trucs à savoir, le tout en anglais, autant vous dire qu'on va rigoler à l'utilisation.

Étape 2 : rouler à gauche. On a bien eu notre permis de conduire international (remplir un formulaire, payer 20 euros et attendre 3 semaines, c'est dans les cordes de chacun) mais ça ne suffit pas pour savoir rouler chez les kiwis. On est donc pas trop de 2 à regarder la route et surtout savoir si on est sur la bonne file (ce n'est pas si évident que ça quand il n'y a pas de voiture autour).

Bref, nous faisons quelques emplettes (alimentaires et surtout des vêtements chauds !) et nous voilà parés pour notre périple. On nous avait prévenus : « vous allez avoir froid », « ça caille à cette saison », blablabla... mais nous on s'est dit que nos copains Calédoniens étaient un peu frileux (habitués à de belles températures) et que ça allait très bien aller pour nous. Pffff... En fait, ils avaient raison : on se les pèle !!!!!!!!!!

Je disais donc : 3 couches de polaires plus tard, il nous faut trouver un endroit pour la nuit. Nous prenons un Holiday Park au sud d'Auckland et installons notre petit nid douillet : les affaires dans les placards, la nourriture dans les placards. Tout va dans les placards ! C'est vraiment pratique. Et en route pour l'aventure !

 

Lundi 25 : Auckland – Rotorua = 235km

Après une bonne nuit de sommeil (il est super confortable ce maxi bed, même s'il faut 15mn pour le monter), nous ouvrons nos petits yeux pour nous apercevoir qu'il fait un temps gris et pluvieux. Bon, que fait-on ? On avait prévu de visiter Auckland pour la journée mais ça semble compromis, et on n'a pas vraiment le temps de s'attarder. Nous décidons donc de prendre la route, direction Hamilton (5ème ville – 100 000 hab). Tant pis pour Auckland. Nous déjeunons tranquillement à Hamilton, faisons quelques coursettes (on ne perd pas de vue qu'il fait 10° dehors, ce qui paraît raisonnable, mais nos corps ne sont plus du tout habitués à ces températures aussi basses donc il faut nous couvrir) et reprenons la route pour Rotorua (66 000 hab). Pour savoir si vous êtes arrivés à destination, une seule bouffée suffit. Ça sent l'œuf pourri ! Oui, oui, oui, ça schmoute. La route qui traverse l'île du nord au sud est une route thermale. Et c'est le souffre qui sert de base à toutes les cures (ou presque). Cette petite odeur entêtante, c'est vrai qu'il faut s'y habituer. Et Rotorua a aussi pour surnom « Sulphur City » car elle abrite l'activité thermale la plus riche du pays. Mais la quiétude de la ville et les jolis paysages nous font (presque) oublier ce petit désagrément. Et puis, en fait, on s'y fait. Après un rapide tour du centre-ville, nous cherchons un endroit pour la nuit (chercher un endroit où dormir, ce sera définitivement notre leitmotiv de ces 7 mois) et nous arrivons au bord du Rotorua Lake. On ne voit pas bien car il fait nuit mais on se dit qu'on ne sera pas déçus au réveil.

 

Mardi 26 : Rotorua – Rainbow Springs Nature Park

Effectivement, notre réveil est rempli de douceur. La vue est imprenable. Pas une vague (normal, c'est un lac), des canards et des signes, de la verdure et des arbres dans les tons orangés. Ah oui, il faut dire que Juin est le mois le plus froid de l'année, après Juillet. Et ça ressemble plutôt à l'automne pour le paysage. Les arbres tournent au jaune, orange ou rouge. C'est magnifique. Les espaces verts sont au cordeau, c'est très agréable pour la vue. Nous prenons donc nos marques tranquillement et décidons de faire connaissance avec les autochtones : les kiwis, des petits oiseaux qui ne volent pas (on a déjà vu ça, non ?) et autres animaux des parages. Ça y est, nous avons pris nos marques, nous allons pouvoir passer à l'étape supérieure.

Publié dans Nlle Zélande

Commenter cet article

Sèv 02/06/2009 01:55

J'adooore la photo du champ de moutons !! Trop fort !
Big bisous les loulous,
Sèv

Elina & Féfé 04/06/2009 23:35


C'est Féfé qui a insisté pour que je prenne la photo, il est fan des moutons !
Bisous


Delphine 01/06/2009 15:16

Bon, ça a l'air bien sympa tout ça ! Va falloir se sortir les doigts du c.. parce que c'est pas parce qu'il fait 10° qu'on fait rien ! Allez, amusez-vous bien et on attend la suite de vos aventures rocambolesques !
la bise

ps : une énorme faute d'orthographe s'est glissée dans votre texte, je vous laisse la chercher...