Village de Yakel : retour aux sources

Publié le par Tout le monde au soleil

Jeudi matin, nous partons pour la visite du village de Yakel, dernier village où la population vit encore de façon traditionnelle.

N'avez-vous jamais eu ce sentiment d'être "décalés" , "déconnectés" de la réalité ?

C'est ce que nous avons expérimenté ce matin là. Après plus d'1h30 de route (la veille, pour aller au volcan, c'était en fait de la gnognotte comparé à cette route-ci), ballotés de droite et de gauche, le petit déjeuner digéré plus rapidement que prévu, nous arrivons au village de Yakel. Notre guide, toujours notre chauffeur compétiteur David klaxonne sur les derniers 100m pour indiquer notre arrivée. Nous attendons ainsi au milieu d'une grande place. Un enfant arrive tranquillement, prend un bout de bois et tape sur le bois creux d'un arbre sculpté, pour indiquer à tout le village que nous somme arrivés. Quel choc nous avons eu. Peu à peu, nous voyons arriver hommes, femmes et enfants, de toutes parts. Les femmes sont simplement habillées d'une jupe de paille (elles ne portent rien en haut), et les hommes portent un cache sexe. Et nous au milieu de tout ce monde, en jeans - baskets - rolex. Euh...

Passé ce léger trouble qui nous remet les idées en place, les enfants nous font visiter leur village. Ils nous emmènent voir leur vieux (= Chef du village), qui a 110 ans. Nous rentrons dans sa case et là, 2ème choc. Le vieux dort sur une planche de bois à 15 cm du sol, qui n'est pas carrelé bien entendu. A l'intérieur de la case, 2 bûches de bois brûlent à même le sol pour éviter que les insectes ne rentrent. Nos yeux nous piquent, nous serrons la main du chef... cette vision nous laisse sans voix. Nous réussissons quelques courts échanges et nous ressortons, ébahis.
La petite Popo nous peint ensuite le visage avec un fruit qu'elle est allée chercher dans un arbre. Ce n'est pas tant pour nous souhaiter la bienvenue que pour nous expliquer qu'il y a des fruits qui se mangent et d'autres qui s'utilisent pour la peinture. Nous sommes littéralement séduits. On poursuit la visite du village, et les enfants nous font monter dans leur maison, perchée dans un arbre, à environ 15m de hauteur. 3ème choc. Nous montons un bel escalier en marbre avec une rambarde en or massif et des petites statuettes tout le long des escaliers (bon, d'accord, les blagues courtes sont les meilleures). Quelle drôle d'impression ça fait. On a une très belle vue sur la nature et la végétation luxuriante. Un des jeunes nous propose un Kava, et oui, encore un. Le temps de la préparation (mastiquer les racines, les recracher dans un shells, verser de l'eau et hop c'est prêt), nous entendons l'homme recracher ce qui va ensuite être bu. C'est la 1ère fois que Freddy buvait un kava préparé quelques minutes avant (la différence avec celui de la veille au soir : il restait des morceaux de racine qu'il a bien fallu ingurgiter). C'était vraiment une expérience géniale. Malheureusement, Elina n'a pas bu en boire car l'endroit où nous l'avons bu est réservé aux hommes. C'est tabou comme ils disent. Le Vanuatu est un pays aux accents machistes assez marqués.
Comme une expérience n'arrive jamais seule, on nous propose de fumer du tabac local (j'en vois déjà qui rigolent, mais je vous assure que c'était du tabac). Une feuille de bananier séchée, du tabac séché, une petite braise (ils n'ont pas de briquet) et hop la clope Vanuataise est allumée. Et bien, c'est meilleur que les Marlboros. Nous redescendons ensuite avec 2 Australiens (Steve et Steven) que nous avons rencontrés dans la maison et nous commençons, à taper la discute, enfin Elina parce que moi my english is not very good. Nous terminons notre tour par des danses traditionnelles toujours aussi jolies et curieuses à contempler.

Publié dans Vanuatu

Commenter cet article

fabienne et Cédric 16/04/2009 20:40

le rêve continue.... ça doit faire du bien ce genre de rencontres pour relativiser, gommer le superflu et profiter encore plus des simples et petits bonheurs de la vie.....
Tiens, justement, en parlant de petits bonheurs... moi il m'en manque un............: VOUS.... (c'est mignon non?!?) en tout cas c'est sincère.... heureusement qu'on peut vous voir et vous suivre régulièrement.....
Petite piqure de rappel: dimanche 19 c'est notre 1er anniversaire... ben oui souvenez-vous, vous y étiez et Elina a signé.... 1er anniv de mariage !!!!!! (ça fait vieux .....)
Allez, continuez à profiter... et carpe diem !!!!!!!
Zoubis