Efate, l'une des 200 îles du Vanuatu

Publié le par Tout le monde au soleil

Comme vous le savez, nous ne sommes pas du genre à tergiverser pendant plusieurs heures. Sur un coup de tête, samedi, nous décidons donc d'aller visiter le Vanuatu. Comme il n'y a qu'un vol par semaine (le lundi) et que ce délai nous semble relativement court pour tout organiser par nous-mêmes, nous décidons de nous rendre dans une agence de voyage. Nous ne savons pas trop quoi demander puisque nous ne nous sommes pas encore du tout renseignés sur cette destination (à l'origine, nous avions prévu d'y aller en mai ou juin). Mais sur les conseils d'une ni-Vanuataise de l'agence (nous sommes bien tombés quand même !), nous réservons les vols (international et domestique), l'hôtel, le tour de l'île d'Efaté et l'excursion pour le volcan de Tanna. Au moins, ça c'est fait. On papote, on papote, on s'arrange sur les détails, blablabla... Tout paraît OK. Oui, sauf qu'il nous faudra revenir lundi à 16h pour les billets car ils ne peuvent pas être édités le week-end. Pas de problème. Pourquoi y aurait-il un problème d'ailleurs ? Le timing, c'est notre créneau.

Lundi, nous passons donc récupérer les billets à 16h30, pour ensuite nous diriger vers La Tontouta pour 17h30 (heure d'enregistrement) et décoller en direction de Port-Vila à 19h30. Tout se déroule parfaitement et nous arrivons donc à Port Vila (la capitale du Vanuatu) à 21h. Transfert jusqu'à l'hôtel, un petit casse-croûte dans notre jolie chambre proprette, une douche et hop, au lit. Quoi de mieux pour un lundi ?

Mardi : Gilbert, notre guide pour la journée, vient nous chercher à l'hôtel à 8h30. Surprise : nous sommes ses seuls clients de la journée. Nous avons donc droit à un tour de l'île privé ! Et nous voilà partis pour les 140km du tour d'Efaté. Il faut savoir que les cultures ni-vanuataise et calédonienne sont très proches. Nous avions donc un avant-goût de ce que nous allions découvrir dans ce pays. Mais nous n'étions pas au bout de nos surprises. Voici le programme bien chargé qui a composé notre journée :

  • Baignade dans la piscine naturelle pendant que Gilbert nous prépare un encas de rois (jus de fruit, fruits, chips de banane... le tout disposé magnifiquement sur des feuilles de bananier. La classe !)

  • Visite d'une école maternelle. Nous apprenons à cette occasion que 27% des enfants ne sont pas scolarisés car l'école est payante. 27%, on n'en croit pas nos oreilles !

  • Arrêt dans un village traditionnel. Nous sommes accueillis par une danse guerrière, opérée par Taka Tours. Moi, elle m'a fait un peu peur (bah oui, ils crient). Magnifiques danses, que nous trouvons bien différentes des danses calédoniennes. 

  • Dégustation de plats locaux pour déjeuner, au rythme d'une String Band (toujours rien que pour nous, nous étions les seuls clients, les autres ayant dû rebrousser chemin : ils ne pouvaient pas traverser le pont car il était envahi par les eaux ! On peut dire que nous sommes passés au bon moment). 

  • Visite d'un « musée » (au bord de la route) d'un Vieux qui nous présente sa collection personnelle de bouteilles de Coca. Depuis la 2nde guerre mondiale ou les Américains étaient postés, il en a collecté environ 1000. Il était fier de nous expliquer qu'elles venaient d'un peu partout (New York, Orlando...) et nous a aussi parlé d'histoire au temps des Américains.

  • Petite pause 4h (des Tim-Tam !) avec baignade pour admirer de magnifiques bénitiers, puis retour tranquille vers notre hôtel dans les environs de 17h. Une belle journée bien remplie.

Il est vrai que sans guide, nous n'aurions pas fait autant de choses. Nous qui ne sommes pas férus d'excursions touristiques, nous sommes enchantés de tout ce qu'a pu nous faire découvrir Gilbert.

Publié dans Vanuatu

Commenter cet article

Karinette 22/04/2009 21:29

Coucou vous, et vous voilà pour de nouvelles aventure ! trop bien, vou saurez des milliers de photos ànous montrer alors !!! je pense bien à vous bises. A+

Tout le monde au soleil 24/04/2009 01:39



Il faudra prévoir au moins une journée entière pour qu'on te montre toutes nos photos, qu'on te raconte tout ce qu'on a fait, qu'on te parle de tous les gens qu'on a
rencontré. Bon, en fait, prévois un week-end entier, une journée ça ne sera pas suffisant. Bisous !



Bernadette 10/04/2009 09:37

10 Avril 2009
Ici on se croit un peu en Nouvelle Calédonie car il commence à faire chaud. On en avait bien besoin car jusqu’à maintenent on avait eu beaucoup de pluie.
Comment allez-vous? Est-ce que vous avez commence à travailler? Ça fait du bien de se reposer mais de temps en temps ça fait du bien de changer. Est-ce que vous preparez la fête de Pâques comme chez nous? Nous profitons de l’occasion pour vous dire “joyeuses fêtes de Pâques ”. Vous vous retrouvez peut-être avec vos amis? Nous, comme tous les ans, on ira au restaurant avec les parents à Maurizio (mari de Manu), habitude qu’on maintient depuis quelques années aussi bien à Pâques qu’à Noël. Occasion pour se retrouver au moins 2 fois par an. Joyeuses Pâques et gros bisous de la part des Italiens.