Mardi 30 décembre : Parc de la rivière bleue

Publié le par Tout le monde au soleil

Cliquer ici pour voir les photos de la Rivière bleue

Et oui, on ne se laisse pas abattre. Nous sommes le 30 décembre, demain c'est le réveillon mais nous, on enchaîne les visites.
7h00 rendez vous avec Paps, Cécile, Mathieu, Pierre, nous partons pour la journée au parc de la rivière bleue. Le parc est situé dans le sud de la Nouvelle Calédonie, à 30 mn de voiture pour nous.

Ce parc fait 9 045 hectares et regroupe toute la faune et la flore (qui sont très riches) de cette région.

Nous commençons par visiter le musée du parc qui nous montre les différentes espèces d'animaux et de plantes présents dans le parc. Ensuite, nous prenons notre voiture pour faire 9 km de piste (à l'intérieur du parc) pour arriver à un point de rencontre ou une navette nous attend pour nous emmener tout au bout du parc. Arrivés à destination, nous faisons environ 1 km de marche sur la piste pour découvrir les différentes plantes. Chaleur oblige, nous décidons de nous baigner dans la rivière histoire de nous raffraîchir. Et là, concours de bombes et de sauts en tous genre (regardez les artistes sur les photos). Et là, je ne veux pas balancer mais Delphine a fait un plaqué de la fesse droite (y paraît que ça fait mal). Après ce petit intermède nous pique niquons sous un faré. Au menu ce midi nous avons: salade de riz, sandwiches jambons, et grillades. Il y avait un barbecue à côté de nous (c'est pas facile tous les jours l'aventure). Après 1 heure de pause, nous reprenons le chemin. Et là, c'est le drame. Une pluie diluvienne s'abat sur nous. Pas un seul endroit où s'abriter. Alors tant pis, on est des durs, des vrais, et on avance sous les trombes d'eau. Peu importe on était heureux d'être ensemble (juste une petite précision, lorsqu'il pleut en Nouvelle Calédonie, l'eau est chaude). Le temps d'une accalmie, nous voyons un panneau « point baignade ». Allez, c'est reparti pour un petit plouf, petit rafraîchissement bien mérité après une marche sous la pluie.

Le temps de sortir de l'eau et de s'habiller, re-belote : une énorme averse nous tombe dessus. Là, plus question de s'abriter sous un faré en attendant que la pluie cesse car  nous devions rejoindre la navette à un point précis et une heure précis. Sinon, il nous aurait fallu tout redescendre à pieds. Nous passons de nouveau à côté de points de baignade mais l'envie de nous baigner nous est passée : l'eau est orange ! (les montagnes contiennent du fer et du nickel).

Magnifique avec le soleil le matin, épique avec la pluie l'après-midi, nous rentrons heureux avec plein d'images en tête.

Publié dans Nlle Calédonie

Commenter cet article

Pierre MORICEAU 28/01/2009 14:01

bonjour à vous deux, comment allez vous?
je suis désolé de ne pas vous avoir écris avant. Je bosse a fond. On pense beaucoup à vous ici. J'éspère que tout ce passe bien, qu'il fasse plus beau que chez nous (pluie vent, froid). Alors comment ca se passe chez vous, avez vous trouvé du travail, logement....
Vos parents sont venus vous voir?
Je mangeais à l'instant avec Nicolas ouvrard il vous passe le bonjour.
Bon il faut que je me remette au travail, je vous embrasse tous les deux.
Amusez vous bien et revenez nous avec plein de souvenirs et d'histoires à nous raconter.
Bisous
Le petit pierre

Elina & Freddy 08/02/2009 03:57


Salut petit poulet Pierre !
Nous sommes très contents d'avoir de tes nouvelles. Pour nous, ça va bien. Tout roule, sauf peut-être le logement qui est plutôt compliqué ici. Y'a pas beaucoup d'offres et c'est cher (au moins
aussi cher qu'à Paris). Mais on finit toujours par trouver quelque chose à la dernière minute, quitte à changer toutes les semaines de lieu ou presque ces derniers temps. Ma soeur et ma mère sont
venues il y a 1 mois et mon frère est là en ce moment. Les parents de Freddy arrivent dans 15 jours. On enchaîne, on enchaîne !
Merci pour le bonjour de Nicolas, tu lui souhaiteras le nôtre quand tu le reverras.
On espère que tout se passe bien pour toi, raconte-nous ! Et ton épaule, comment ça va ?
Nous t'embrassons bien fort.


Delphine 19/01/2009 23:56

Quelle belle brochette de branleurs... Cherchez Charlie ! J'avais toujours peut qu'ils me perdent, d'où le T shirt...