Noël à l'Île des Pins

Publié le par Tout le monde au soleil

Et nous voici revenus de notre petit périple à l'île des Pins. Nous avons hâte de vous raconter ce que nous y avons fait alors commençons sans plus tarder.
1er jour : nous nous sommes envolés mercredi matin, le 24 décembre, pour 30mn de vol (à peine le temps de décoller que nous atterrissions). Navette jusqu'à l'hotel Kodjeue pour prendre possession de notre bungalow. De là, nous louons une voiture (une LOGAN toutes options : direction non assistée, vitres électriques à la main, verrouillage centralisé manuel, clim fenêtres ouvertes...) pour parcourir les 18km de long sur 14km de large de l'île. Nous visitons les ruines de l'ancien bagne, des grottes puis nous nous posons au seul village de l'île, Vao, qui accueillait pendant les fêtes de Noël, des paquebots entiers de touristes (youhou !). Ce qu'il faut savoir, c'est que l'île accueille environ 3 paquebots par mois (capacité d'un paquebot : 2700 touristes). L'île voit ainsi sa population doubler à chaque arrivage (les habitants sont au nombre de 2500 environ). Pour ces jours exceptionnels, des artisans viennent faire découvrir leur art et nous profitons, avec les serviettes bleues (c'est leur signe distinctif), d'une danse traditionnelle tribale. Delphine & Freddy ne peuvent s'empêcher de montrer leur talent de danseur et rejoignent la piste de danse. Regardez bien les photos, on les confondrait presque avec les locaux.
2ème jour : pas facile de se réveiller le matin avec la douceur de l'air et le clapotis de l'eau... Pendant que les 2 nouvelles arrivées reprennent des forces (= font un gros dodo), Freddy et moi nous promenons tranquillement sur la plage, observons un pêcheur (au filet) et profitons de la douceur du matin. L'après-midi, nous décidons de découvrir la piscine naturelle de l'île. Pour cela, il nous faut traverser à pied une petite rivière où l'eau nous monte jusqu'à la taille. Rien de plus imple me direz-vous. Mais c'est sans compter que Miss Catastrophe est parmi nous (Delphine pour ceux qui ne savent pas que ma soeur est un boulet sur pattes et qu'il lui arrive toujours de trucs pas possibles...comme on dit, elle cumule). Que se passe t-il donc ? Elle rippe sur une pierre (oui oui Messieurs Dames, elle rippe) et se vautre dans l'eau avec son sac. Pas grave, c'est même plutôt drôle... sauf quand, d'un coup, on se rend compte que son sac contenait tout ce qu'un sac de fille peut contenir et surtout, son téléphone portable et son appareil photo ! Ahhh.... Miss Catastrophe is back (ça faisait longtemps). Cela ne nous empêche pas de profiter tout l'après-midi de la piscine naturelle avec nos palmes - masque - tuba et de faire une petite sieste sur la plage de sable fin.
3ème jour : excursion en pirogue pour connaître l'île non pas par la terre mais par la mer. 2h de navigation (avec en prime une douche de quelques minutes que nous n'avons pas pu éviter - bah oui, allez vous mettre à l'abri sur une pirogue, pas facile !) puis 45mn de marche nous font rejoindre le restaurant "Chez Régis" où nous dégustons notre premier BOUGNA langouste (nous consacrerons un article sur le bougna, plat local, qui mérite toute notre attention). L'après-midi est écourté car une pluie torrentielle s'abat sur l'île et nous devons nous abriter sous un faré en attendant que la navette vienne nous chercher (2h plus tard...). Pas d'aventure sans imprévu !

Publié dans Ile des Pins

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Séverine 29/12/2008 05:46

La Piscine de l'Ile des Pins doit jeter un sort aux appareils photos en fait ! Mon amie Helen avait également coulé son tout nouvel appareil numérique en allant là bas ;-)
Bizz & à bientôt pour la suite de vos aventures,
Séverine